26e anniversaire de l'Initiative historique du PCC(M-L)

Un projet d'édification nationale comme aucun autre

https://cpcml.ca/wp/wp-content/uploads/2019/09/190927-Montreal-Climat-40crop.jpg

Le 1er janvier 1995, au nom du Parti communiste du Canada (marxiste-léniniste), le dirigeant du Parti Hardial Bains lançait l'Initiative historique du PCC(M-L). Cette Initiative réunit tous les fils du mouvement qui croît à travers le pays dans les conditions nationales et internationales actuelles pour les diriger vers l'ouverture de la voie du progrès de la société. Il s'agit d'un projet d'édification nationale comme aucun autre qui répond aux exigences d'aujourd'hui, le besoin de développer le facteur humain/conscience sociale. L'article qui suit explique la références de base de cet important projet d'édification nationale basé sur des conservations avec Hardial Bains lors du lancement de l'Initiative historique.

Par facteur humain, on entend la reconnaissance du fait que tous ont des droits en raison de leur qualité d'être humain et de leur réalité objective concrète. La reconnaissance de cette approche dans la mise en oeuvre de toute initiative est la base du progrès social.

Par conscience sociale, on entend la reconnaissance du fait que la société doit harmoniser et concilier les intérêts de ses membres individuels avec les intérêts de leurs collectifs, et harmoniser et concilier les intérêts individuels et collectifs avec les intérêts généraux de la société elle-même.

Par facteur humain/conscience sociale, on entend l'action concrète et matérielle de l'humain pour contrôler pleinement la direction de la société et son rapport avec la nature afin d'humaniser l'environnement naturel et social à l'avantage de la société et de tous ses membres.

La société canadienne actuelle est constituée de manière qui met la liberté individuelle au premier plan sur la base de la reconnaissance du caractère sacré de la propriété privée qui dicte les rapports entre les personnes. Cette société a écarté le facteur humain/conscience sociale, l'action humaine concrète et matérielle qui peut harmoniser les intérêts des individus avec ceux de leurs collectifs et les intérêts des individus et de leurs collectifs avec les intérêts généraux de la société. En résumé, ce qui a été marginalisé, c'est tout ce qui vise à établir un plein contrôle de la société et de son rapport avec la nature en faveur du peuple. Le but de cette marginalisation sert de préserver le statu quo. Il s'agit de faire en sorte que la porte du progrès de la société reste fermée.

L'intérêt individuel de la propriété privée a été concentré en une force aux proportions si gigantesques aujourd'hui qu'elle impose un état de régression à l'ensemble de la société, au pays et au niveau international. On affirme que la spontanéité et l'anarchisme sont des traits normaux de l'être humain et de la société tant que cela sert cette force concentrée de la régression. S'organisant à outrance sous la forme de coalitions et de cartels pour contrôler tous les pouvoirs de décision, les intérêts privés étroits prétendent que la nature humaine est à leur propre image, la personne centrée sur soi-même qui agit par intérêt. Ils affirment que la société est organisée en conséquence et que rien ne peut être fait pour changer la situation. Cette vision intéressée garantit que les seules choses qui sont planifiées sont celles qui facilitent leur propre existence, leur expansion et leur concurrence entre eux.

Par historique, on entend une considération qui s'appuie sur une vision plus large de l'ensemble de l'évolution depuis des temps immémoriaux jusqu'à nos jours, en général, et depuis le Moyen Âge en Europe jusqu'à nos jours, en particulier. C'est l'approche qui tient compte de toutes les forces engendrées par le développement actuel et de la gravitation qui leur est inhérente. Elle place au premier plan la fidélité à l'ensemble des relations sociales et à ce qu'elles révèlent, qui n'est pas l'abîme et toutes les forces destructrices que l'on voit, mais le visage du Nouveau et de l'humanité en quête de pouvoir.

Par initiative, on entend le fait de placer le facteur humain/conscience sociale au centre de tous les développements dans le cadre de plans d'action concrets visant à obtenir les succès requis à tout moment.

Par Initiative historique, on entend l'action de la classe ouvrière qui place le facteur humain/conscience sociale au centre de tout développement avec un impact important sur la direction de la société, capable de déterminer sa forme et son contenu futurs.

En poursuivant cette Initiative historique et en élaborant des plans d'action concrets, le PCC(M-L) répond à une nécessité historique. Il s'agit d'un plan du PCC(M-L) visant à garantir que l'action humaine, concrète et matérielle soit mise au centre, exerçant un contrôle sur la direction de la société et son rapport avec la nature de manière que la société et tous ses membres en tirent profit. En d'autres termes, le PCC(M-L) appelle la classe ouvrière à transcender les objectifs étroits imposés à la société par une élite dirigeante corrompue et à ouvrir la porte au progrès de la société.

Par ouvrir la porte au progrès de la société, on entend la réunion de tous les facteurs qui conduiront à l'émancipation sociale en mettant fin à l'exploitation de l'être humain par l'être humain. Cela exige une action consciente et immédiate de la classe ouvrière pour définir la direction de l'économie, établir une base constitutionnelle moderne et procéder à un renouveau démocratique qui ouvrira la porte au progrès de la société.

Par progrès, on entend ici la création d'une société qui prend soin de toutes les personnes et de leurs collectifs et pourvoit à leurs besoins du fait de leur humanité, où chacun est en droit de faire des réclamations à la société en raison de sa réalité objective concrète. Une société consciente, rationnelle et humaine est une exigence de l'histoire à ce stade du développement de la civilisation humaine. La réalisation de cette société est le contenu et l'objectif principal de l'Initiative historique jusqu'à ce que son but soit atteint.

Par plan d'action, on entend spécifiquement la période où l'on insiste sur le fait que la classe ouvrière doit placer le facteur humain/conscience sociale au centre des développements. Aucun autre objectif ne doit avoir préséance pour la classe ouvrière pendant cette période. Un plan d'action est adopté pour consolider la conscience de la classe ouvrière de devoir accomplir son rôle historique d'émancipatrice de l'humanité. Elle doit le faire non seulement pour elle-même, mais pour la libération de l'humanité entière, qui est la condition de sa propre émancipation et inversement.

Cette Initiative historique est la continuation de l'initiative des hommes et femmes de la Renaissance, du Siècle des Lumières et du Siècle de la Raison, quand l'être humain et sa vie matérielle concrète ont été placés au centre de l'entreprise humaine dans tous les domaines, avec pour point culminant la naissance de l'État-nation européen moderne et l'ascension de la bourgeoisie, d'une part, et de sa némésis, la classe ouvrière, d'autre part. Cela a donné naissance au système de gouvernance fondé sur des définitions et des institutions qui défendaient la propriété privée des moyens de production et les libertés civiles établies sur cette base. Avec la publication du Manifeste du Parti communiste, Karl Marx et Friedrich Engels ont encore révolutionné la pensée sur cette question en plaçant la classe ouvrière au centre de l'histoire.

Les institutions démocratiques libérales ne s'acquittent plus de la fonction pour laquelle elles ont été créées. L'autorité ne refrène plus les pouvoirs de police. Elle n'est plus guidée par un devoir de veiller au bien public et ses institutions ne permettent plus de résoudre les différents dans les rangs des détenteurs de la propriété privée et de prévenir la rébellion et l'insurrection. Aujourd'hui, ces formes ont disparu et les intérêts privés de l'oligarque n'acceptent plus de limitation à leurs pouvoirs. Le contenu principal de l'Initaitive historique est donc d'établir une autorité conforme aux conditions, qui permette au peuple d'exercer un contrôle sur ses affaires.

L'Initiative historique a été lancée par le PCC(M-L) dans le cadre très précis de l'édification nationale. Par édification nationale, on entend la nécessité d'établir des constitutions modernes, de changer la direction de l'économie, de procéder à un renouvellement démocratique du processus politique et d'organiser l'ensemble des affaires de la société de manière à concilier les intérêts individuels avec les intérêts collectifs et à harmoniser les intérêts individuels et collectifs avec les intérêts généraux de la société. Sur le plan international, cela signifie établir la paix et l'harmonie entre les nations en garantissant leur souveraineté et en développant le commerce et les autres relations sur la base de l'avantage réciproque.

Tout comme la Renaissance et le Siècle des Lumières a affirmé l'homme de la propriété et tout comme la révolution socialiste et la construction socialiste du XXe siècle ont affirmé la classe ouvrière et généralement ceux qui travaillent, la période actuelle doit affirmer les droits de tous les êtres humains en raison du fait qu'ils sont des êtres humains et de leurs collectifs en raison de leur réalité objective. L'affirmation de tous les individus et de tous leurs collectifs exige que fin soit mise à toute exploitation de l'être humain par l'être humain.

Par affirmation, on entend l'acte de reconnaître que tous les individus et leurs collectifs sont libres d'exercer leurs droits en raison de leur qualité d'être humain et en raison de leur réalité objective. L'affirmation est cet état d'être de tous les individus et collectifs qui n'acceptent aucune limitation à leur propre développement. C'est un acte qui consiste à faire émerger ce qu'il y a de plus humain dans la société actuelle et à construire une société moderne comme garantie de son développement sans entrave.

Le XXe siècle est passé dans les annales du développement humain comme un siècle où la classe ouvrière a été placée au centre du développement. L'expression concrète de ce succès est la vision de la classe ouvrière, la théorie de la pensée marxiste-léniniste contemporaine et tous les attributs d'une société véritablement humaine sans aucune exploitation de l'être humain par l'être humain. Il s'agit maintenant de passer du succès à la victoire, un développement irréversible dans lequel il n'y a pas de retour en arrière. Par succès, on entend la reconnaissance de la victoire de la révolution socialiste et de l'édification du socialisme, la réalité objective concrète d'un nouveau système qui n'a pas disparu. Il s'agit d'apprécier pleinement que, malgré la période de régression et de réaction qui s'est installée, le XXe siècle a été une avancée et un succès et que cette réalité objective concrète dicte maintenant que le facteur humain/conscience sociale transforme ce succès en victoire.

Par victoire, on entend le stade où l'être humain sera au centre de tous les développements en raison de son caractère humain et de sa réalité concrète. C'est la condition de l'émergence d'une personnalité démocratique véritablement moderne qui établit des formes modernes de gouvernance qui bloquent la régression en conférant le pouvoir de décision et la responsabilité au peuple. Pour y parvenir, il est nécessaire de développer le facteur humain/conscience sociale, l'action humaine, concrète et matérielle, qui garantit que les êtres humains sont placés au centre de l'histoire en raison de leur humanité et de leur réalité objective.

En analysant les développements des trente dernières années et partant des faits, le PCC(M-L) a conclu qu'il s'agit d'une période particulière qui se caractérise par le fait que les anciennes formes ont fait leur temps alors que les formes nouvelles n'ont pas encore vu le jour. Il n'y a pas un seul pays sur terre où les gens ne réclament pas la fin du néolibéralisme et de ses stratagèmes pour payer les riches, la corruption, l'anarchie et la violence. Les êtres humains font des réclamations à la société qui sont fondées sur la reconnaissance du fait qu'ils naissent en société et que la société a le devoir de s'occuper d'eux.

Par société, on entend les conditions modernes à sa base dans lesquelles l'ensemble du processus de production est social tandis que la propriété des moyens de production est privée, ce qui empêche la grande majorité des membres de la société, qui n'ont pas d'autres moyens de gagner leur vie que de dépendre de la société, d'avoir leur mot à dire sur la direction de l'économie et les questions qui les préoccupent. Les travailleurs s'efforcent d'éliminer ce blocage au progrès de la société. L'Initiative historique du PCC(M-L) est consacrée à l'élaboration de ce qui est nécessaire pour éliminer ce bloc.

(Archives du Centre de ressources Hardial Bains. Photos : LML)


Cet article est paru dans

Volume 51 Numéro 1 - index begins -->

Nos meilleurs voeux de succès pour 2021

Lien de l'article:
26e anniversaire de l'Initiative historique du PCC(M-L): Un projet d'édification nationale comme aucun autre


    

Site Web:  www.pccml.ca   Courriel:  redaction@cpcml.ca