Numéro 42 - 23 décembre 2019

Revue de 2019 en photos

Parler et agir en notre propre nom
pour faire valoir les droits de tous et
faire du Canada une zone de paix

Juin

Avec ce numéro du Marxiste-Léniniste, le PCC(M-L) poursuit sa revue photo mensuelle de 2019 avec le mois de juin.

Dès le début du mois, les travailleurs accidentés se sont rassemblés à Queen's Park pour la 36e année à l'occasion de la Journée des travailleurs accidentés de l'Ontario et ont réclamé avec force que le gouvernement garantisse leur droit à une pleine indemnisation en cas de blessure au travail ou de maladie professionnelle. Une fois de plus, par leur lutte pour leurs droits et les droits de tous, les travailleurs accidentés se placent directement au coeur de la résistance contre l'offensive antisociale de plus en plus brutale du gouvernement actuel, aux côtés de nombreux autres secteurs en Ontario. La détermination des participants était palpable lors du rassemblement pendant lequel on a pu entendre la voix et l'expérience des travailleurs accidentés qui ont présenté à la fois les succès de leur travail d'organisation et les sérieuses difficultés que leur causent les coupures croissantes du gouvernement Ford. Les orateurs ont partagé leur expérience vécue comme travailleurs accidentés dans le contexte du travail qu'ils mènent pour s'organiser afin de changer la situation difficile à laquelle tant de travailleurs sont confrontés.

Le 7 juin était le premier anniversaire de l'élection du gouvernement Ford en Ontario, une année qui a été témoin d'actions vigoureuses de résistance à l'offensive antisociale néolibérale de ce gouvernement. Les travailleurs de l'Ontario ont organisé plus de 50 actions à l'échelle de la province pour s'assurer de marquer cet anniversaire avec audace, affirmant leur défense des droits de tous et l'ordre du jour de la société basé sur leurs demandes et non le mantra anti-peuple du gouvernement Ford d'« ouvrir l'Ontario aux affaires  ». Les enseignants, les travailleurs de l'éducation, les étudiants, les parents, les travailleurs de la santé et du secteur public et leurs partisans, ainsi que ceux qui s'opposent aux coupures dans le financement de la thérapie des enfants autistes étaient au premier rang des actions, tout comme ceux qui mènent la lutte pour les droits des travailleurs les plus pauvres et aux emplois les plus précaires. Ensemble, des Ontariens de tous les horizons ont clairement indiqué qu'ils n'ont pas voté pour l'ordre du jour de payer les riches que le gouvernement Ford met en oeuvre.

Le 3 juin, deux ans et demi après avoir débuté son travail, l'Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées a présenté son rapport final de 1183 pages intitulé « Réclamer notre pouvoir et notre place » lors d'une cérémonie dans la Grande Galerie du Musée canadien de l'histoire à Gatineau. Le rapport conclut que les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées font partie intégrante d'un génocide global commis contre les peuples autochtones du Canada. La commissaire en chef de l'enquête, Marion Buller, a dit que la source de la violence continue contre les femmes et les filles autochtones est l'État canadien et ses politiques, et que les appels du rapport final à la justice ne sont pas de simples recommandations, mais des impératifs juridiques qui doivent être mis en oeuvre. Le fait même que l'enquête ait eu lieu est dû à la ténacité des amis et des familles des victimes, qui ont refusé de permettre que leurs soeurs, leurs filles, leurs mères et leurs tantes soient oubliées, et aux efforts de tous ceux et celles qui se battent pour qu'on en finisse avec la conception coloniale de l'État canadien et son refus d'établir des relations de nation à nation et d'assumer toutes ses responsabilités envers les peuples autochtones.

En Alberta, des travailleurs syndiqués représentant quelque 180 000 travailleurs du secteur public ont rempli la rotonde de l'Assemblée législative le 12 juin, alors que le projet de loi 9, la Loi sur le report de l'arbitrage salarial dans le secteur public, a été présenté et lu en première lecture. Étaient présents des enseignants et des travailleurs de l'éducation, des infirmières, des employés provinciaux et leurs dirigeants syndicaux. Des orateurs ont condamné l'attaque du gouvernement contre les droits des travailleurs, dont le droit de négocier collectivement leurs conventions collectives, et ont indiqué clairement que les travailleurs n'acceptent pas cette situation. Cela a été le début d'un été d'actions militantes en Alberta pour dire non ! au projet de loi 9 et à l'utilisation par le gouvernement du diktat, qui s'est poursuivi à l'automne alors que les travailleurs renforçaient leur résistance à chaque nouvelle annonce par le gouvernement Kenney d'attaques contre les services publics et les travailleurs qui les fournissent.

Les peuples autochtones ont mené des actions à Vancouver et à Ottawa pour s'opposer à l'expansion du pipeline Kinder Morgan, sous la bannière « Pas de consentement, pas de pipeline ! » après que le gouvernement Trudeau ait annoncé la poursuite du projet, trois jours avant la Journée nationale des peuples autochtones et en violation flagrante du principe des relations de nation à nation.



1er juin
Les travailleurs se rassemblent à Queen's Park lors de la Journée des travailleurs accidentés pour exiger une pleine indemnisation lorsqu'ils sont blessés au travail ou victimes de maladies professionnelles. Un important contingent de travailleurs à la retraite de General Electric s'est rendu au rassemblement depuis Peterborough, et d'autres sont venus de Barrie, Hamilton et d'autres régions. Des actions ont également eu lieu à Windsor, London et Thunder Bay.

London

Windsor


Thunder Bay

(Photos: FO, ONIWG, P. Stacho, Occupy WSIB, M. Jee, S. Mantle)   https://cpcml.ca/francais/FO2019/FO0420.HTM#3

3 juin
L'Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées publie son rapport final « Réclamer notre pouvoir et notre place » dans la Grande Galerie du Musée de l'histoire de Gatineau deux ans et demi après le début de ses travaux en septembre 2016. Le rapport a conclu que les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées sont les victimes d'un génocide par le Canada.


https://www.cpcml.ca/francais/Lmlq2019/Q49022.HTM#1  (MMIWG Inquiry, P. Palmater)

4 juin
Les travailleurs de la fonderie Brunswick à Belledune, au Nouveau-Brunswick, organisent un rassemblement communautaire auquel participent plus de 300 travailleurs et membres de la communauté. Les 280 travailleurs de la fonderie ont été mis en lockout depuis le 24 avril par le géant minier/métallurgique Glencore, qui essaie de leur extorquer des concessions considérables.

(Photos: Syndicat des Métallos, district 6)  https://cpcml.ca/francais/FO2019/FO0420.HTM#5

7-8 juin
Partout en Ontario, les travailleurs ont organisé plus de 50 actions pour marquer le premier anniversaire de l'élection du gouvernement Ford et de son offensive antisociale, et le premier anniversaire de leur propre résistance et de leur défense des droits de tous. Les actions comprennent des programmes éducatifs à l'heure du lunch pour que les travailleurs s'informent de ce que fait le gouvernement Ford.

Ottawa


Kingston



Lindsay


Port Hope


Whitby


Scarborough

Toronto



Région de York


Woodbridge


Mississauga



Hamilton



Kitchener-Waterloo


Guelph


St. Thomas

Chatham-Kent


Windsor

North Bay



Bracebridge


Sudbury



Sault Sainte-Marie; Thunder Bay

(Photos: LML, FTO, L. Elliott, A. Farrow, M. Wiper, J. Harden, CIPP, A. Farrow-Giroux, N. Drolet, Muskoka Power of Many, J. West, M. Vis, L. Jamieson, C. Matthew, Northumberland Labour Council, T. Balducci, S. McMurray, Unite Here 75, CUPE 905, A. Benhaw, F. Hahn, Autism Coalition, S. Wilson, S. Freund, J. Folk-Dawson, London and District Labour Council, J. Kotsis, M. Dunlop, S. Harris)  https://cpcml.ca/francais/Lmlq2019/Q49023.HTM#2

8-9 juin
Les délégués de 19 organisations de solidarité et d'amitié Canada-Cuba de partout au pays se réunissent à Toronto pour le 9e congrès biennal du Réseau canadien pour Cuba. Les délégués se réunissent dans le contexte de l'escalade des attaques américaines contre Cuba et de l'évolution préoccupante des relations Canada-Cuba.




(Ambassade de Cuba, LML)

9 juin
Des actions sont organisées pour réclamer que le Canada rouvre
les services consulaires à son ambassade à La Havane. Des piquets ont lieu à Montréal, Ottawa et Toronto.

Montréal, Québec


Ottawa, Ontario


Toronto, Ontario

9 juin
Lors d'une manifestation à Vancouver une semaine avant la décision attendue du gouvernement Trudeau de procéder à l'expansion du pipeline Trans Mountain, les participants réitèrent que le projet n'a pas le consentement libre et éclairé des peuples autochtones et ne peut pas aller de l'avant.

10 juin
En conférence de presse, les Métallos annoncent qu'ils déposent une plainte auprès de l'Organisation internationale du Travail contre le gouvernement du Québec pour son rôle dans le prolongement du lockout et dans la négation du droit des travailleurs d'ABI, membres de la section locale 9700 du Syndicat des Métallos, de négocier collectivement. Le cartel Alcoa/Rio Tinto maintient maintenant en lockout les travailleurs d'ABI depuis 17 mois avec la collusion active du gouvernement du Québec.

https://cpcml.ca/francais/FO2019/FO0422.HTM#6  (Métallos)

12 juin
Les travailleurs de l'Alberta se rassemblent à la législature provinciale pour
s'opposer à l'introduction du projet de loi 9 qui rendra légal pour le gouvernement de dicter unilatéralement des modifications aux conventions collectives des travailleurs du secteur public.

https://cpcml.ca/francais/FO2019/FO0422.HTM#2

14-15 juin
Lignes de piquetage d'information devant les hôpitaux et autres lieux de travail du secteur public où les travailleurs prennent position contre le projet de loi 9 du gouvernement de l'Alberta et réclament que les ententes négociées avec les travailleurs soient respectées.

Lac La Biche


Wetaskiwin

https://cpcml.ca/francais/FO2019/FO0422.HTM#2

15 juin
Un forum public informatif et animé, avec comme orateur principal le Dr Kiyul Chung, se tient à Toronto pour marquer le 19e anniversaire de la signature de la Déclaration commune Nord-Sud du 15 juin 2000 entre la République populaire démocratique de Corée et la République de Corée, une occasion historique qui a revitalisé le mouvement du peuple coréen pour la réunification nationale.

https://cpcml.ca/francais/Lmlq2019/Q49024.HTM#8

15 juin
Une action à Edmonton qui exprime la solidarité avec les Wet'suwet'en contre la violence coloniale et en appui à leur souveraineté sur leurs territoires non cédés.

16 juin
Des militants des droits des migrants organisent des actions partout au Canada pour demander un statut pour les travailleurs migrants dès leur arrivée, un accès complet aux services sociaux pour tous, y compris les travailleurs migrants, et la fin des permis de travail à durée limitée et restreints à un employeur.

Toronto, Ontario

Kelowna, Colombie-Britannique

17 juin
Ligne de piquetage à Montréal contre le blocus des États-Unis imposé à Cuba, dans le cadre des actions mensuelles qui se poursuivent à Montréal, Ottawa et Vancouver

17 juin
Les travailleurs de l'aluminerie ABI au Québec reçoivent un appui de partout au Québec et au Canada pour leur juste lutte pour parvenir à un règlement négocié. Ci-dessous, une délégation de travailleurs de la section locale 1980 d'Unifor de Markham, en Ontario, visite leur ligne de piquetage.
https://cpcml.ca/francais/FO2019/FO0424.HTM#2   (Métallos)

18-19 juin
Des actions sous le thème « Pas de consentement, pas de pipeline ! » ont lieu à Vancouver et sur la colline du Parlement à la suite de l'annonce du gouvernement Trudeau de son intention d'aller de l'avant avec l'expansion du pipeline Trans Mountain.

Vancouver


Ottawa

20 juin
La Première nation de Grassy Narrows organise sa marche et son rassemblement annuels appelés « River Run » (descente de la rivière) pour demander au gouvernement de donner suite à sa promesse d'indemniser financièrement et de construire un centre de soins et de traitement pour les personnes de la communauté touchées par l'empoisonnement au mercure.

21 juin
Des événements sont organisés partout au pays pour célébrer la Journée nationale des peuples autochtones. Ils comprennent des actions qui mettent en évidence la demande de reconnaissance de la souveraineté autochtone et la solidarité du peuple canadien avec la lutte des peuples autochtones pour leurs droits.

Vancouver


Ottawa 

London


22 juin
Une ligne de piquetage à Edmonton réclame que le Canada ne s'ingère pas dans les affaires des nations souveraines du côté de l'impérialisme américain et que le Canada devienne une zone de paix.


28 juin
Action à Edmonton en appui à la grève pour le climat

Haut de page


PDF

Lisez Le Marxiste-Léniniste
Site web:  www.pccml.ca   Courriel: redaction@cpcml.ca