Le Marxiste-Léniniste

Numéro 31 - 8 septembre 2018 300 2018

Supplément
Fête du Travail

Les travailleurs partout au Canada défendent la dignité du travail


Prince George, Colombie-Britannique, 3 septembre 2018

Des milliers de travailleurs ont participé à plus de 70 marches, pique-niques et autres célébrations partout au pays, défendant la dignité des travailleurs en tant que producteurs qui, de concert avec la nature, produisent toute la richesse de la société. Les travailleurs ont participé à la Fête du Travail avec beaucoup de choses en tête en raison des attaques systématiques menées contre leurs salaires, leurs conditions de travail et de sécurité au travail et de leur profonde préoccupation face à la direction de l'économie et à l'avenir de la société. La situation exige des travailleurs qu'ils intensifient leur résistance organisée à la défense des droits et de la dignité de tous. Dans toutes les régions du pays des activistes de Centre ouvrier du PCC(M-L) ont distribué des centaines de copies de la déclaration pour la Fête du Travail, « La dignité de la classe ouvrière est dans la défense des droits de tous et toutes ».

Ce supplément du Marxiste-Léniniste contient un court rapport et des photos d'activités de la Fête du travail partout au Canada à l'exception du Québec, où la Fête du travail n'est pas marquée de la même façon. Les travailleurs du Québec célèbrent plutôt la dignité et le rôle du travail le Premier Mai, bien que ce ne soit pas un jour férié.

Labrador Ouest

Halifax

Ottawa

À Ottawa, près de 1 300 travailleurs et leurs familles ont participé à la marche de la Fête du Travail qui est partie de l'hôtel de Ville pour se rendre au parc McNabb où des centaines de personnes ont participé au pique-nique.




Toronto

À Toronto, des milliers de personnes ont participé à la parade de la Fête du Travail organisée par le Conseil du Travail de Toronto et de la région. Le mot d'ordre mis de l'avant cette année était « Mobilisons-nous pour la justice ». On avait réservé une place d'honneur à la tête de la marche aux techniciens de scène mis en lockout par l'Exposition nationale du Canada (ENC), membres de la section locale 58 de IATSE. Les participants à la marche, qui à toutes les années se termine à l'intérieur de l'ENC, ont choisi de ne pas traverser les lignes de piquetage mais de terminer un peu plus loin dans un stade. De nombreuses bannières et pancartes exprimaient l'opposition à l'ordre du jour du gouvernement Ford et plus spécifiquement sa menace de réduire les augmentations du salaire minimum, de couper dans les congés de maladie et d'autres gains obtenus grâce aux efforts organisationnels des travailleurs de l'Ontario. En raison de l'opposition au projet de loi du gouvernement Ford réduisant le nombre d'élus à l'hôtel de ville de Toronto, réduisant davantage le pouvoir décisionnel des citoyens, de nombreux candidats et conseillers municipaux ont fait partie de différents contingents.

Cette année, Unifor a organisé son propre rassemblement et sa propre marche.










Hamilton

À Hamilton, les travailleurs de tous les secteurs économiques, tant publics que privés, y compris un autobus de travailleurs accidentés, ont pris part à la marche. Une place d'honneur a d'abord été donnée aux nations mohawk et celles de la Confédération iroquoise sur les terres desquelles Hamilton a été érigée. Elles sont suivies par les travailleurs de Max Aicher North America (MANA) qui sont en lockout depuis plus de cinq ans. Des locataires de quatre blocs appartements de Stoney Creek qui mènent en ce moment une grève du loyer contre les augmentations de loyer et le peu de réparations ont été chaleureusement accueillis dans la parade. Les résidents de Hamilton étaient présents tout au long du trajet pour saluer ceux et celles qui sont à la fois le coeur et l'échine de la ville.








Sudbury


Barrie

London


Windsor




Winnipeg

Edmonton



Calgary



Vancouver


Prince George

Plus de 2 000 personnes ont célébré la Fête du Travail à Prince George avec le mot d'ordre « Le mouvement ouvrier passé, présent et futur : luttons pour les droits de tous ». L'évènement, avec entre autres une marche animée dans le centre-ville et un rassemblement communautaire, était commandité par une quarantaine de syndicats, d'organisations et de groupes communautaires et organisé par le Comité organisateur de la Fête du Travail ainsi que le Conseil du Travail du Centre-Nord. De nombreuses personnes se sont adressées au rassemblement communautaire, y compris la mairesse Lyn Hall, Dawn Hemingway du Comité Stand Up for the North et du Comité organisateur du Premier Mai, Paul Faoro, président du SCFP de la Colombie-Britannique et Aaron Ekman, secrétaire-trésorier de la Fédération du Travail de la Colombie-Britannique. Les activités et la discussion se sont poursuivies longtemps après les interventions et les syndicats, entreprises, groupes communautaires et partis politiques ont installé leurs kiosques et leurs tentes dans un échange d'information entre participants.



(Photos: LML, NAPE, Foundry Photography, OECTA, $15 and Fairness, Occupy WSIB London, Unifor 444, CUPE Manitoba, D. Brose)

Haut de page


Lisez Le Marxiste-Léniniste
Site web:  www.pccml.ca   Courriel: redaction@cpcml.ca